Počet záznamů: 1  

Vie, mortalité et histoire. L’herméneutique ricoeurienne face aux phénoménologies du corps

  1. 1.
    0434027 - FLÚ 2015 RIV FR fre J - Článek v odborném periodiku
    Gléonec, Anne
    Vie, mortalité et histoire. L’herméneutique ricoeurienne face aux phénoménologies du corps.
    [Life, mortality, and history. Ricoeurian Hermeneutics facing the phenomenologies of the body.]
    Les Études philosophiques. -, č. 4 (2014), s. 589-607. ISSN 0014-2166
    Institucionální podpora: RVO:67985955
    Klíčová slova: Hermeneutics * phenomenology * life * history
    Kód oboru RIV: AA - Filosofie a náboženství

    Cet article se propose de discuter la relation de l'herméneutique ricoeurienne aux phénoménologies du corps, en explicitant d'abord la manière dont le dialogue critique avec la phénoménologie n'aura cessé de problématiquement féconder cette pensée. Que ma chair soit aussi un corps, un corps parmi les corps, que l'altérité précède même la propriété, de telle sorte que devienne pensable tout ce que Soi-même comme un autre et La mémoire, l'histoire, l'oubli, opposeront à la conception heideggérienne de la mortalité, de l'authenticité, et de l'histoire, voilà en effet ce que, selon Ricœur, la phénoménologie ne serait jamais parvenue à penser; voilà sa limite. Or, le but de cet article est justement de montrer, en reprenant dans son détail cette critique des phénoménologies du corps, que c'est une grande et paradoxale absence qui la marque: celle de la pensée merleau-pontienne. Paradoxale, parce que de cette pensée Ricoeur s'est d'abord et longtemps réclamé, avant d'ignorer ses derniers virages et sa phénoménologie de l'Institution. Une phénoménologie, celle de Merleau-Ponty, dont nous nous proposons donc de comprendre l'absence, tout en montrant qu’en elle histoire et vie ne font qu'un, au point qu'elle dévoile peut-être le mieux les possibles de cet implicite de la vie et du désir qui hante l'œuvre ricoeurienne: les possibles d'un déploiement nouveau de la phénoménologie de l'histoire elle-même à partir d'une phénoménologie du corps vivant.

    The purpose of this article is to discuss the relationship between Ricoeur's hermeneutics and phenomenologies of the body by discussing first a misunderstanding between Ricœur and Heidegger. Indeed, here appears the major difficulty of Ricoeurian thought, and also of all the History of Hermeneutics: the concept of 'Life'. In regard to this question, the paper develops another dialogue between Hermeneutics and a precise phenomenology of the living body – that of Merleau-Ponty – that Ricœur essentially referred to in his earlier works, but after ignores in its most fruitful themes, namely Institution and Passivity.
    Trvalý link: http://hdl.handle.net/11104/0238171

     
     
Počet záznamů: 1  

  Tyto stránky využívají soubory cookies, které usnadňují jejich prohlížení. Další informace o tom jak používáme cookies.